FANDOM


L'Allemagne, c'est 16 régions fédérales et autant, sinon plus de traditions de Noël...

En Allemagne, on est particulièrement attentif à la période qui précède Noël. Le temps de l'avent (en allemand die Adventszeit), c'est la longue attente des cadeaux que l'on essaie de rendre plus agréable avec le calendrier de l'avent par exemple : un petit cadeau quotidien qui se veut être un avant-goût de ce que seront les grandes fêtes et les grands festins. Le temps de l'avent est aussi marqué par la venue de deux illustres personnages : Saint Nicolas, le patron des marins et surtout des écoliers, et Knecht Ruprecht (l'équivalent du père fouettard) qui est chargé de punir les enfants qui n'ont pas été sages ! 

Partons pour l'est de l'Allemagne...

S'il y a une région dans laquelle Nöel et sa magie sont à la maison, c'est bien dans les monts métalifères (Erzgebirge) situés au nord est de l'Allemagne, une chaine de moyennes montages (altitude maximum : 1244 mètres) qui constitue une frontière naturelle entre l'Allemagne et la République Tchèque.

Venez... Noël approche... Il est temps de partir en promenade...

Quand vous entrez dans le village perché à 1196 métres d'altitude, tout est calme et il fait très froid. Tout semble être endormi sous l'éclatante blancheur hivernale. Les toits des vieilles maisons accueillent avec bienveillance l'épaisse couche de neige de ces derniers jours. L'église rivalise de joliesse avec la mairie, qui elle-même accepte de relever le défi de la beauté avec le sapin géant qui trône juste devant le bureau de poste.  Dans les foyers, on s'active pour rendre l'intérieur chaleureux et lumineux. Toutes les fenêtres sont ornées d'anges, de mineurs ou de chandeliers décoratifs typiques de cette région des monts métalifères. Dans les maisons, en plus de la chaleur enveloppante des poêles céramiques, on trouve des Räuchermännchen. Il s'agit d'un objet traditionnel allemand  typique de cette période hivernale en forme de personnage en bois qui fume une pipe, la fumée provenant d'un cône d'encens allumé et déposé dans le personnage. Les allemands ne se séparent pas non plus de leur fameux Nussknacker, un casse-noisette en forme de personnage en bois lui-aussi. Parmi les objets traditionnels, on peut encore trouver des étoiles de l'avent (Adventsstern), des boîtes à musiques et des mineurs.  Dehors, on peut assister à des parades musicales ou à des chorales d'enfants qui sillonnent le village pour porter la joie et les paroles entrainantes de chansons folkloriques. Les églises organisent des confections de crèches à base de matériaux naturels, où tout le monde peut participer. Régulièrement, des concerts sont donnés, dont le son est admirablement porté par des édifices de pierres séculaires. Parmi les plus beaux concerts de cette époque de l'année, il faut citer l'oratorio de Noël de Jean Sébastien Bach et plus particulièrement les six cantates qui jalonnent cette  oeuvre.

Marché de Noël = Weihnachstmarkt...

La grande tradition du mois de décembre, c'est l'incontournable marché de Noël. Quand on approche de la grande place du village, on peut apercevoir une cinquantaine de petits chalets de bois qui envahissent toute la place centrale du village et forment une attraction autour de laquelle tout le monde se rue pour savourer les spécialités sucrées et salées du moment (des senteurs multiples de pain d'épice, de canelle et de cardomonne se dégagent des châlets...), les illuminations, la bonne humeur, la convivialité des gens de la montagne qui chantonnent et se réchauffent la voix avec du vin aromatisé aux épices de Noël (der Glühwein). L'ensemble est une sorte de village dédié à Noël dans le village. Ce n'est qu'au soir du 24 décembre vers 18 heures que le marché tire sa révérence pour laisser place au temps de Noël (en allemand die Weihnachtszeit).  Le 25 et le 26 décembre sont deux jours fériés dans tout le pays ; cela fait deux bonnes raisons de passer de bons moments en famille, une valeur incontournable et primordiale. 

De tout temps, dans le Erzgebirge, la double symbolique des lumières (illuminations), qui vient contraster une saison froide et sombre ainsi que le travail dans les mines, a toute son importance. Au centre de ce marché de Noël, on trouve un chandelier décoratif géant mais aussi d'énormes pyramides. Elles sont formées de plusieurs étages ornés de scènes (religieuses ou issue du quotidien et de la vie dans les montagnes) avec des personnages en bois et d'une hélice qui tourne grâce à la chaleur de grosses bougies. D'une manière générale, les objets en bois prennent une grande part dans les traditions de Noël des monts métalifères. On trouve de tout : des jouets pour les enfants, des figurines décoratives pour les intérieurs de maisons ou même des ustensiles et des outils pratiques pour le jardin par exemple. Cette magie blanche, joyeuse et rassurante attire chaque année de nombreux visiteurs, des amoureux de la neige, des sports d'hiver, de Noël et de la montagne. La région regorge d'endroits et de villages idylliques mais aussi de nombreux musées d'art local. L'art du jouet en bois, l'histoire de la mine et des mineurs, la vie dans les montagnes et le patrimoine géologique régional sont autant de sujets pour lesquels les musées locaux passionnent les curieux et les adeptes. Au printemps, quand la neige laisse place aux prairies verdoyantes, quand le soleil réchauffe les coeurs et les campagnes, les musées de plein air (Freilichtmuseum) peuvent rouvrir leurs portes et proposer des animations qui mettent encore davantage en relief les richesses du patrimoine des monts métalifères.

Une seule matière... Source naturelle et inépuisable d'inspiration...

L'art du bois est une tradition ancestrale dans les monts métalifères. En effet, après le travail de la mine, les mineurs avaient l'habitude de passer leur temps libre à la confection d'objets du quotidien à partir de la taille et de la sculpture du bois. Au sortir du village, en prenant encore davantage d'altitude, se trouve le musée de l'art sur bois (Holzkunstmuseum). Des tourneurs aux savoirs et savoirs-faire qui se transmettent de génération en génération vous invite à venir observer, scruter en détails leur art. Ils sont capables en quelques heures de fabriquer sous nos yeux, une scène de Noël composée de sapins, du père Noël, de son traineau, de ses rennes et de ses cadeaux ! Le travail minuitieux du bois terminé, l'artiste passe à la peinture et au vernis, puis enfin à la mise en scène sur un grand plateau de bois. Le résultat est surprenant ! Il ne reste plus qu'à choisir les plus beaux modèles, répondre au sourire de la vendeuse du magasin attenant au musée et s'empresser d'aller décorer son intérieur...  

Une date... Une ville... La "Florence" de l'Elbe...

Si vous avez envie d'aller visiter cette région des monts métalifères, commencez d'abord par la magnifique ville de Dresde. On la surnomme la Florence (en référence à l'Italie) de l'Elbe (le fleuve qui traverse la ville) du fait de ses trésors artistiques (en peinture notamment) mais aussi grace à son architecture qui rappelle bien souvent quelques prouesses plus méditerranéennes. Parmi les lieux incontournables, il faut passer par la "Frauenkirche", l'église Notre Dame qui, entièrement détruite pendant la Seconde guerre mondiale, renaquit de ses cendres et fut inaugurée en 2005. Enfin, si vous venez à Dresde en décembre, il faut aller admirer le plus vieux (plus beau) marché de Noël d'Allemagne. C'est en effet en 1434 que le tout premier marché de Noël inspira toute une tradition qui se perpétue encore de nos jours...       

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard